ON MARS - Sylvain Runberg / Grun

La terre est morte, vive Mars. Devant la fin programmée de la planète mère, l'ensemble des autorités se mettent daccord pour coloniser Mars. Pour touver de la main d'oeuvre, on réintroduit vite fait le concept de bagne : les prisonniers sont exilés sur la planète rouge pour participer, à marche forcée, à la terraformation de Mars.

 

Sous un protocole classique, Sylvain Runberg dépose ses premières idées. Une justice qui envoie de la main d'oeuvre pas chère, un gourou oecuménique, des personnalités fracassées par le bagne et des travaux gigantesques. Ce premier volume met incontestablement en appétit, car on pressent, dès l'ouverture, qu'un truc cloche quelque part, sans savoir d'où va sortir l'élément pertubateur. Par le prisme de Jasmine, une ex-flic condamnée pour bavure, on observe cet univers concentrationnaire prendre possession d'un monde hostile. Mais dans cette mise en bouche d'aventures prometteuses ce qui explose au visage c'est le dessin de Grun, une pefection de SF réaliste qui donne des envies de space opera protéiforme. Ultra détaillé, chaque plan, chaque case donne à voir une réalité confondante dans des tonalités de couleurs qui collent à l'atmosphère des lieux confinés, des grandes étendues de roche, ou des technologies de terraformage. Magistral et captivant.

Écrire commentaire

Commentaires: 0